Titre : L’Épouvanteur

Auteur : Joseph Delaney

Editeur : Bayard Jeunesse

Parution : mars 2005

ISBN : 978-2-747-01710-4

Genre : Fantasy

Note : 18/20

 

Présentation de l’auteur : 

Joseph Delaney est né en 1945 en Angleterre. Avant de commencer sa carrière d’écrivain, Joseph Delaney a été professeur d’anglais spécialisé dans la littérature anglaise. En 2004, Joseph Delaney écrit le premier tome : L’Apprenti Epouvanteur. L’inspiration lui vient de son village, il faisait beaucoup de cauchemar dans sa maison d’enfance où il sentait le froid remontait de la cave et on peut d’ailleurs lire certaines légendes de son village dans ses romans.

 

Résumé : 

C’est l’histoire d’un jeune garçon nommé Tom Ward. Le père de Tom est fermier, il a trouvé un travail à tous ses enfants. L’aîné reprend la ferme de son père, le deuxième devient forgeron. Tous ont un travail sauf Tom. A douze ans et demi, sa mère décide de le confier à l’Epouvanteur John Gregory. Il est le septième fils d’un septième fils, par conséquent Tom a un don pour repérer le surnaturel et selon sa mère, il sera le meilleur Epouvanteur. Gregory l’emmène chez lui, à Chippenden, pour lui apprendre le métier. Il apprend à entraver les gobelins, neutraliser les sorcières, apprendre le latin… Mais Tom, encore innocent, se fait charmer par Alice, une jeune sorcière. Il libère la Mère Malkin, une sorcière diabolique qui puise sa magie dans le sang des nouveaux nés.

 

Avis : 

J’ai découvert cette saga adolescente et j’aimais particulièrement lire la nuit alors que les inscriptions au dos disent :

« Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit… »

Ce roman ne fait pourtant pas peur. En lisant de nuit, où tout est sombre et silencieux, on ressent les peurs du jeune héros quand il est confronté à un danger. D’ailleurs, j’aime énormément le personnage de Tom Ward, il est jeune, inexpérimenté de la vie, très attaché à sa vie de famille et à sa ferme. Pourtant, il n’a pas le choix, il doit partir avec cet homme sinistre vêtu d’une cape sombre. Au fil des pages, cet adolescent de 13 ans va grandir, découvrir le monde à côté du vieux Gregory, faire des bonnes et mauvaises rencontres et à aucun instant il va se décourager ou fuir. 

J’ai énormément aimé découvrir ce premier roman passionnant et addictif. Je sais déjà que les prochains sont tout aussi bons pour les avoir lus dans le passé. Je suis contente que la magie de cette saga ne s’essouffle pas après dix tomes. De plus, un adolescent comme un jeune adulte peut découvrir et apprécier cette histoire, j’ai relu ce premier tome des dizaines de fois sans perdre ce que j’aime dans ce roman.

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =