Titre : Le Royaume d’Esiah

Auteur : Mélanie Gaujon

Editeur : Nouvelles Plumes 

Parution : août 2018

ISBN : 978-2-2981-4437-6

Genre : Fantasy

Note : 17/20

 

Présentation de l’auteure : 

Mélanie Gaujon est née en 1982 en France. Passionnée par le cinéma et les jeux de rôle, elle se lance dans l’écriture. En 2018, elle publie le premier tome d’une trilogie Le Royaume d’Esiah qui reçoit le prix de l’imaginaire la même année. 

 

Résumé : 

L’histoire d’Almandin commence le jour où il rencontre un jeune garçon, Milo, détenteur d’une mystérieuse pierre rouge qui le fascine. Suite à une épidémie, les parents de Milo sont tués et le garçon est recueilli par Almandin, un passeur d’âme comme son père. Mais, peu après, des bouleversements surviennent dans le royaume et Almandin se retrouve rapidement submergé. Seule la découverte de mystérieuses pierres pourrait l’aider à sauver le Royaume d’Esiah. 

 

Avis : 

Ce roman montre un univers immense, complexe, avec ses propres règles mais très bien construit. On suit les aventures d’Almandin, un jeune homme très beau et intelligent qui se trouve être le Prince Lucifel. Au début c’est déconcertant, on entend parler des deux jeunes hommes et on apprend très vite qu’ils ne font qu’un. À la mort de sa mère, le Prince Lucifel a été confié à une autre famille car le Roi ne pouvait pas faire son éducation. Grâce à cela, il a eu la chance de grandir auprès du peuple, il ne désire pas être Roi mais pourtant, il connaît les besoins de son royaume. L’intrigue se met très vite en place, Almandin rencontre Milo, un jeune garçon porteur d’une mystérieuse pierre rouge. Peu après, le royaume va subir une révolte et Almandin va comprendre très vite qu’il doit retrouver plusieurs pierres rouges pour ramener la paix. 

Mélanie Gaujon laisse peu de place au mystère, on sait rapidement que certains personnages sont louches comme Pyrrhos, aussi appelé le Prince Michael, frère cadet d’Almandin. Pyrrhos est loin d’être un personnage qu’on va adorer, il est narcissique, imbu de lui-même, égoïste mais pourtant, même si je n’excuse pas son comportement, on peut comprendre pourquoi il agit comme il le fait. En tout cas, ce n’est certainement pas un personnage que j’adore, je le trouve abominable…

Mais, il semblerait qu’il y ait pire que lui ! Le royaume est divisé en deux, les gens qui sont fidèles au Roi et ceux qui le trahissent dans le dos. On sait que Pyrrhos manigance contre son père, cependant on entend parler d’un homme masqué qui semble bien pire et dont on ne sait rien ! 

Chose certaine, il n’était pas Pyrrhos. Il était quelqu’un d’autre, quelqu’un de plus mesquin, intelligent et dangereux que lui.

Malheureusement, nous n’apprenons pas de qui il s’agit dans ce premier roman. Mais j’ai tellement hâte de savoir ! Ce roman m’a bouleversé et surpris. J’adore Almandin, il est doux et passionné. J’aime son comportement avec Mehiel, c’est une femme de caractère qui ne le laisse pas indifférent. Milo est un personnage qui me perturbe, il est intriguant et assez touchant aussi. Pour conclure, vivement que je lise la suite !

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =