Titre : Jusqu’au crépuscule de l’été

Auteur : Céline Musmeaux

Editeur : Editions Nymphalis (ebook)

Parution : juillet 2019

ISBN : 979-1-0338-0119-1

Genre : Romance 

Note : 8/20

 

Résumé :

« À vingt ans, on se pense indestructibles, mais sommes-nous prêts à affronter le pire ? »

Installée sur une serviette, un magazine à la main, Noémie ne craint pas de passer ses vacances à la plage seule. Au contraire, elle espère y faire de nombreuses rencontres. Son vœu est exaucé lorsqu’un homme trébuche sur elle en rattrapant un ballon. Au lieu de se plaindre, elle préfère en rire, ce qui attire tout de suite l’attention de ce maladroit.

Après un court échange de banalités, Noémie se laisse embarquer par l’excentrique Clément. Il lui présente son meilleur ami, Nolan, avant de lui proposer de se joindre à eux. Très rapidement, Noémie comprend qu’elle vient de faire la rencontre qu’elle attendait. Prise entre deux hommes intrépides, elle n’hésite pas à prendre des risques et à repousser ses limites.

Que cachent les sourires de Clément ? Que dissimule la froideur de Nolan ? Noémie se lance dans l’aventure de sa vie…

Avis :

J’ai jamais autant détesté un roman que Jusqu’au crépuscule de l’été ! L’héroïne est stupide, naïve et vraiment chiante. Noémie n’a aucune personnalité, aucun gout, rien ne lui fait peur. Elle se mêle à deux jeunes garçons sans les connaitre, sans savoir si ce ne sont pas des psychopathes, violeurs ou autres… Les passages où elle parle sont vraiment chiants, elle fait la gueule au moindre truc mais retombe encore et encore dans le panneau ! Et à chaque fin de chapitre, elle redit la même chose : elle veut juste passer un été inoubliable avec Clément et Nolan, sans amourette, sans prise de tête.

Nolan m’a saoulé dès le début. On sait qu’il est amoureux de Noémie mais il refuse de vivre cette aventure car lui et Clément sont en vacances pour une chose, quelque chose de grave qu’on se doute. Les garçons ne mettent pas de mots dessus avant la moitié du roman puis après ils le disent à toutes les phrases. Bref, Nolan se comporte comme un vrai connard la première partie du roman, puis comme un chaud lapin…

J’ai, personnellement, lu le roman pour Clément. C’est un personnage toujours souriant, plein d’humour alors qu’il vit une situation grave. Je voulais savoir comment il finirait et j’avoue, j’ai pleuré. J’ai vraiment été super déçue par cette lecture. C’est le deuxième roman de Céline Musmeaux que je lis, et j’ai été déçu par les deux. Je n’aime pas son style d’écriture, ses histoires et ses répétitions très persistantes, comme « Noémie agita ses cheveux« .

Une romance insupportable et très mal écrite, qui tourne en rond jusqu’à la fin…

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 8 =