Saga : Rebecca Kean

Auteur : Cassandra O’Donnell

Editeur : France Loisirs

Parutions : 2017 

ISBN T3 : 978-2-2981-3387-5

Genre : Fantasy, Bit-lit

Note : 20/20

 

Résumés : 

Dans Potion Macabre, Rebecca Kean doit gérer plusieurs crises : sa fille est en pleine crise d’adolescence, les ados ne sont pas faciles mais là sa fille est une jeune Vampire en pleine poussée hormonale… De plus, un groupe de Sorcières Potionneuses a disjoncté. Elles sèment la pagaille dans toute la région en tentant de déclencher une guerre. Et c’est sans compter sur son petit ami, le Vampire Raphael, qui se rend à New York à la demande du Mortefilis, un Haut Conseil de Vampires particulièrement vieux et puissant. Et c’est très certainement un piège…

Dans Ancestral, le Mortefilis a décidé d’envahir la Nouvelle Angleterre. Avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables Vampires semble assez compliqué. De plus, une série de meurtres inexpliqués survint dans une petite famille métamorphe qui venait d’emménager dans le coin.

 

Avis : 

Premièrement, je dois insister sur le fait que Cassandra O’Donnell me fait vraiment ressentir toutes les émotions du livre. Par exemple de la peur pour Raphael quand il se rend chez le Mortefilis, l’amour qu’éprouve Rebecca pour lui mais aussi pour sa fille et pour Bruce, son ami et baby-sitter. Et de l’inquiétude à cause des Potionneuses dans le tome 3 et du meurtrier mystérieux dans le tome 4. Je n’ai pas su m’arrêter de lire… Je n’ai fait que ça du week-end en abandonnant toutes mes autres activités. Cette série est vraiment un gros coup de cœur pour moi. J’adore tout !

Rebecca est formidable, froide et sans pitié mais c’est pour protéger ceux qu’elle aime. Raphael est toujours aussi mystérieux. Mais peu à peu, on découvre son passé. La fille de Rebecca, mi Vampire mi Sorcière, est surprenante ! Elle a développé le sale caractère de sa mère, j’adore ! En revanche, on voit un peu moins William, dommage… Il a beaucoup de potentiel. Etant le petit-fils de Gordon, l’Alpha des Loups-Garous, il est amené à lui succéder, ce qui fait de ce personnage un élément important. Beth et Bruce sont, eux aussi, peu présents physiquement mais Rebecca pense et parle d’eux très souvent, ce qui comble un peu ce manque. Ali et Baetan, l’Alpha des métamorphes et le chef des Démons, deviennent tous deux plus importants dans le tome 4, particulièrement Baetan qui sait énormément de choses sur Rebecca.

Mark disparaît enfin ! Ce Démon était impossible !! Je sais qu’il était sous l’emprise du Malaat, un phénomène d’âme sœur pour les Démons, mais je pouvais vraiment plus le voir ! Mark abusait vraiment et à tous les niveaux ! Maintenant, on en est débarrassé. J’ai trouvé le changement de Maurane assez inattendu aussi. Elle semblait assez antipathique dans le premier tome. Etant la chef des Potionneuses, elle ne voyait pas l’arrivée de Rebecca d’un très bon œil même si elle ignorait qu’elle était une Vikari. Avec l’histoire d’un groupe de Potionneuses complètement folles, Maurane et Rebecca coopèrent pour chercher ceux qui se passent et elles se lient d’amitié.

Pour conclure, encore et toujours un énorme coup de cœur pour moi ! Vivement la suite ! 

 

Suite : 

J’ai vu que Cassandra O’Donnell allait faire une petite série sur Léonora Kean, la fille de Rebecca. L’histoire se passera entre les tomes 5 et 6. J’ai hâte de voir ce que cela va donner, surtout sur le point de vue de sa fille sur certains événements comme ceux du tome 2 avec l’arrivée de son très cher papa.

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 15 =