Saga : Rebecca Kean

Auteur : Cassandra O’Donnell

Editeur : France Loisirs

Parution : 2017 

ISBN T1 : 978-2-2981-2928-1

Genre : Fantasy, Bit-lit

Note : 20/20

 

Présentation de l’auteure :

Cassandra O’Donnell est née en France, à Lille plus précisément. C’est une grande fan de Tolkien, de Ilona Andrews et de Laurell K Hamilton. Ilona Andrews et Laurell K Hamilton sont des auteures de fantasy urbaine, c’est à dire où magie et technologie se côtoient au XIXème et XXème siècle. Le premier roman de Cassandra O’Donnell, Rebecca Kean, édité par J’ai lu a eu un énorme succès dès sa sortie en 2011. Elle a écrit d’autres séries ensuite mais elle continue de partager les aventures de Rebecca, et notamment dans le spin-off Leonora Kean, édité en 2019 par Pygmalion.

 

Résumé : 

Rebecca Kean est une Sorcière de guerre âgée de 26 ans en fuite. Son clan l’a bannie pour avoir eu un enfant avec un Vampire, Léonora. Elle se réfugie en Nouvelle Angleterre, à Burlington, en pensant que c’est une petite ville tranquille. En fait, il y a plus de prédateurs, vampires, loups-garous, métamorphes, démons… que nulle part ailleurs. Et dans sa malchance, Rebecca rencontre un soir un Vampire qui n’est pas ordinaire, il siège au Directum, un Conseil où chaque espèce à son représentant. Donc, le jour où une sorcière, un loup garou et un démon disparaissent, c’est à elle de les retrouver.

 

Avis : 

C’est probablement la première auteure française de fantasy que j’ai lu je crois et je ne suis absolument pas déçue. Je suis rentrée très rapidement dans l’histoire et je n’en ai pas décroché, je lisais en cours, dans le tram, en train de marcher ! Je ne regardais même pas pour traverser tellement j’étais plongée dedans, c’est pour vous dire. J’adore Rebecca, elle est forte et a une personnalité bien trempée. Il y a quelque chose d’original dans ce roman contrairement aux autres, c’est sa fille Léonora. D’habitude, l’héroïne est seule avec juste ses amis sur qui compter. Parfois elle a un frère, une sœur ou quelqu’un de la famille mais jamais un enfant. Après Léonora est loin d’être une enfant banale, sa mère est une Sorcière de guerre et son père, un Vampire. Elle ressemble beaucoup à sa mère, têtue et ne se laisse pas facilement impressionner.

J’ai dévoré ce premier tome et j’ai lu le second dans la foulée car je voulais absolument savoir ce qui allait se passer. J’aime beaucoup Raphael, plein de mystères l’entourent et on en apprend un peu plus dans chaque tome. Mais ce n’est pas suffisant, j’ai ce besoin de tout savoir. J’adore la meilleure amie de Rebecca, Beth, qui est une loup garou adorable et très affective. J’ai un peu de mal avec Mark, le Démon, j’ai particulièrement envie de lui en coller une [censure] ! Je comprends ses réactions vis à vis de Rebecca mais il se fait des idées sur elle quand même, elle est loin d’être le monstre qu’il pense. D’accord elle n’est pas facile, son clan est redouté et impitoyable mais cela fait 10 ans qu’elle n’en fait plus partie donc forcément elle a changé. Surtout avec son amour pour Léo et Beth, ça l’a rendu plus humaine mais Mark, lui, ne voit rien grrr. 

J’ai hâte de lire la suite en tout cas et du coup, je vous conseille fortement cette série très bien écrite.

PlumeNoire

One Reply to “Rebecca Kean, tome 1 et 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =