Titre : Mes nuits à la caravane

Auteur : Sylvie Deshors

Editeur : Editions du Rouergue 

Parution : mars 2018

ISBN : 978-2-8126-1611-2

Genre : Jeunesse

Note : 13/20

 

Présentation de l’auteure : 

Sylvie Deshors a eu plusieurs métiers avant de se consacrer vraiment à l’écriture. C’est seulement en 2003, à 46 ans, que son premier roman Le Fils de l’espion voit le jour chez les éditions Fleurus. Mais c’est seulement en 2007 qu’elle reçoit un prix du polar Jeunesse au Festival de Cognac pour son grand succès Anges de Berlin. Aujourd’hui, l’auteure est membre de la Maison des écrivains et de la littérature.

 

Résumé : 

Un jour, Lucile, jeune ado, en a marre de tout et particulièrement de sa vie. Sa mère est morte quatre ans plus tôt et depuis son père s’est laissé aller à la boisson. Elle décide de quitter la maison pour s’installer dans la caravane de sa mère qui y peignait avant. Ses amis l’aident à y installer son nid d’amour pendant que Lucile enquête sur les raisons de la faillite du restaurant de ses parents…

 

Avis : 

Le gros point négatif de Mes nuits à la caravane, c’est sa taille : 152 pages. J’aime beaucoup les gros pavés de 500 pages car l’histoire est souvent bien travaillée et détaillée. Or là, en si peu de pages, tout s’enchaîne sans détails précis et ça ne finit pas vraiment. De plus, je ne sais pas trop quoi dire finalement, j’ai vraiment été déçue. Le roman semblait intéressant : une histoire d’ado un peu mal dans leur peau, et dès le début on rentre dans le sujet sans suspense et en fait la fin est plate. De plus, les personnages sont peu développés, ce qui est dommage car ça donnerait plus de réalité au roman, ce serait plus facile de s’identifier à un personnage, de ressentir les émotions. Dommage !

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 12 =