Titre : Les Syyrs

Auteur : Myriam Savary

Editeur : Nouvelles Plumes

Parution : juillet 2019

ISBN : 978-2-

Genre : Fantasy, Science-Fiction

Note : 19/20

 

Présentation de l’auteure :

Myriam Savary est une auteure française, née en 1985. Avant d’écrire et d’être enseignante, elle était ingénieur militaire et je suis contente qu’après toutes ces années (20 ans il me semble) son premier roman voie enfin le jour ! L’auteure m’a transpercée avec son imagination. Son premier tome, Les Syyrs, la prophétie de Nokomis, a reçu le prix de l’imaginaire 2019. C’est un livre merveilleux, génial, plein de rebondissements et de surprises.

 

Résumé :

Les Syyrs protègent le peuple des créatures néfastes telles que les Errants mais aussi des Syyrs noirs, des soldats aux services de l’Empereur. Depuis 7 siècles, l’Empire et le Royaume sont en guerre. Une deuxième prophétie a annoncé qu’un Enfant mettra bientôt un terme à tout cela. Pendant ce temps, Lianne, une jeune fille orpheline,  rentre à l’académie des Syyrs pour en devenir un et se lie d’amitié avec un étrange jeune homme du nom d’Arutha. 

 

Avis : 

Pour commencer, Les Syyrs est vraiment un roman intéressant, on ressent que l’auteure s’est un peu inspirée de Star Wars, les personnages ont un Don en eux comme par exemple la Force qu’il faut développer pour s’en servir pour que ça ne devienne pas incontrôlable. Mais, l’histoire reste originale et ne peut être confondue avec autre chose.  Lianne m’a plu dès le début, jeune avec du caractère, elle est forte et intrépide. Elle ne montre jamais sa peur, elle la domine sans arrêt, c’est une héroïne très spéciale. J’adore aussi Arutha, il est tellement… impressionnant et troublant. J’ai tellement hâte de lire le tome 2 pour en apprendre plus, il est très mystérieux, c’est dur de comprendre ce qu’il ressent. En revanche Espérion, un jeune ami de Lianne, m’exaspère beaucoup, il est insupportable et tellement maladroit. Je préfère Ubio, il est plus timide et réservé, plus calme. Le Prince Elio semble cacher beaucoup de mystères en lui, cela doit être dur d’assumer qui il est. Astre est aussi un personnage très touchant, je l’apprécie beaucoup.

J’ai moins aimé l’amourette entre Espérion et Lianne, elle m’a un peu exaspéré. Déjà car je n’aime pas Espérion. Ensuite, leur amourette va très vite et s’arrête peu après puis tout ce que je voulais c’était voir Arutha et Lianne ensemble ! Et le dernier petit point négatif est le lexique. Je me suis malencontreusement spoilée le personnage d’Arutha en regardant le nom des Syyrs car j’avais du mal à tous les retenir et je suis tombée sur Arutha. Donc surtout, NE REGARDEZ PAS LE LEXIQUE comme moi, ne soyez pas curieux, attendez vraiment le milieu !  

 

Conclusion : 

Pour conclure, l’histoire est étonnante, bouleversante et géniale. Je ne peux que la recommander ! J’ai fini le tome 2 et c’est très dur de savoir qu’il va falloir attendre le tome 3, le dernier. J’ai eu l’occasion de rencontrer Myriam Savary à plusieurs reprises et chaque échange est juste génial. Cette auteure a mis tout son cœur dans ce roman et cela se ressent je trouve !

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 1 =