Titre : La Fille du train

Auteur : Paula Hawkins

Editeur : Sonatine

Parution : mai 2015

ISBN : 978-2-35584-313-6

Genre : Policier

Note : 16/20

 

Présentation de l’auteure : 

Paula Hawkins est une écrivaine britannique, née en 1972. Elle a étudié la philosophie, la politique et l’économie à l’Université d’Oxford. En 2006, elle rédige un livre de conseils financiers par les femmes, The Money Goddess. Elle est, aujourd’hui, journaliste pour The Times. En 2009, elle commence sa carrière de romancière en écrivant des fictions romantiques sous la plume d’Amy Silver. En 2015, La fille du train rencontre un succès commercial et un film est réalisé l’année d’après. 

 

Résumé : 

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le 8h04 le matin, le 17h56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il ? Jess tromperait son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason.

Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

 

Avis : 

Pour commencer, j’ai beaucoup aimé La Fille du train, pour les différents points de vue des jeunes femmes. On suit Rachel, Jess et une troisième femme, ce qui fait un roman à trois voix. De plus, Rachel est un personnage attachant, téméraire, têtue mais alcoolique. Elle vit dans son passé avec son ex mari qui a refondé une famille. En revanche, le roman a quelques longueurs à certains moments mais l’histoire est très intéressante, on veut aller au bout, savoir ce qui s’est passé, connaître enfin le fin mot de l’histoire ! J’ai trouvé la fin un peu glauque, par contre. C’était violent et triste, je ne m’attendais pas à cela.

Pour conclure, j’ai vraiment adoré ce roman policier. 

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 7 =