Titre : Chasseuse de Vampires

Auteur : Nalini Singh

Editeur : J’ai lu

Parutions : février 2011

ISBN T1 : 978-2-2900-2252-8

Genre : Fantasy, Bit-lit

Note : 15/20 (17/20 T1 et 13/20 T2)

 

Présentation de l’auteure :

Nalini Singh est une auteure née en 1977 à Fidji, habitant à la Nouvelle-Zélande depuis sa jeunesse. Elle a eu de nombreux emplois dont bibliothécaire durant sa vie. Elle a commencé par écrire des romances avant de se lancer dans le Bit-lit. Psi Changeling et Chasseuses de Vampires sont ses deux séries les plus connues. En 2011, le premier tome de Chasseuse de Vampires sort chez J’ai lu.

 

Résumé T1 :

Elena Devereaux est la meilleure chasseuse de vampires. Pour cela, l’Archange Raphael l’emploi pour traquer un Archange déchu. Elena a de nombreux doutes sur son nouveau travail… De plus, l’Archange est loin d’être un enfant de chœur et il n’acceptera pas l’échec. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël.

 

Avis (avec spoil): 

Pour commencer, j’ai eu un énorme coup de coeur pour le premier tome. Je l’ai lu il y a longtemps donc je ne me souviens pas de tout, je sais que chaque moment entre Elena et Raphael étaient intenses et passionnants. L’Archange déchu qu’Elena chasse est vraiment une pourriture, il tue et prend du plaisir tout au long du roman. Raphael est un Archange très arrogant, froid au début et très vaniteux. Elena tombe sous son charme assez rapidement et inversement, mais elle garde la tête froide assez longtemps je trouve. 

Ce tome 2 est vraiment une grosse claque. Elena est morte à la fin du premier tome et Raphael, refusant de la perdre, décide de mourir avec elle. Heureusement pour les deux, les Anges possèdent de l’Ambroisie, une substance divine qui donne l’immortalité. Ainsi, Elena devient un Ange et se réveille après un an de coma où elle découvre qu’elle n’est plus humaine. Elle doit maintenant se faire à son nouveau corps, ses nouvelles faiblesses et aussi se défendre contre de nouveaux ennemis. Comme Lijuan, une Archange qui contrôle les morts. On la découvre à la fin du roman, lors d’un bal qu’elle organise mais elle reste très présente non physiquement.

Des vampires et des Anges meurent, et Sam, un enfant Ange, est grièvement blessé. Pourtant, tous ses évènements sont beaucoup trop survolés et mis de côté pour… du sexe sans arrêt entre les tourtereaux. Cela m’a juste gonflé ! Par exemple, il y a trente pages d’un ébat dont je me contrefiche car je voulais la suite de la chasse d’Elena. C’est vraiment dommage car la série a du potentiel mais ce tome a tout gâché ! J’ai rien contre une ou deux scènes de sexe mais là je ne compte même plus le nombre de préliminaires que Raphael fait à Elena avant de passer à l’acte car il la pense trop faible à son réveil du coma. C’est vraiment chiant !! A la fin, les scènes de sexe sont très écourtées, probablement à force de les détailler.

La fin est grandiose, Elena qui nous est présente comme faible ne l’est pas du tout en fait. Son combat contre l’Ange qui souhaite devenir Archange le montre bien. Pour conclure, ma déception est là tout au long du roman, sauf la fin. Elle a ravivé une petite flamme, un espoir. En bref, je lirai la suite !

PlumeNoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 5 =